Je pars...

Publié le par Charlie

Je-pars.jpg

Pour un jeu en écriture chez Enriqueta.

Sur le thème du départ...

Barre-separateur.png


Lorsque je ne peux plus me tenir tout entière,

Dans ce coeur que je donne au monde délétère,

Quand tout le désespoir semble habiter mes pas,

J'ai peur qu'il ne me change en ce qui n'est pas moi,

Alors je pars...

 

Et je prends mon envol aux ailes des poudres blanches,

Respirées, injectées en soudaine avalanche,

Je me laisse emporter par ce vent de mirage,

Qui ne fait qu'aiguiser le même paysage,

Pourtant je pars...

 

Mon coeur est flamboyant sous les lumières factices,

Il bat d'une mesure qui n'est plus un supplice,

Mes rêves sont vivants, ils sont à ma portée,

Et pendant quelques heures, je sais que j'y croirais,

Alors je pars...

 

Dans ce monde hologramme projeté sur mes murs,

Où tout semble facile, possible et sans serrure,

J'ai la légèreté d'un bien triste fantôme,

Qui sait que rien ne change au théâtre des hommes,

Pourtant je pars...

 

Mais quand viendra le jour où ça ne suffit plus,

Quand l'idée du retour aura été perdue,

J'ajouterai des plumes aux ailes d'avalanche,

Et lorsque je verrai au loin la lumière blanche,

Vers elle, je partirai...

 

 

Charlie Noir

Parce qu'on ne peut juger un profond désespoir,

Et qu'aujourd'hui les mains qui se tendent sont rares...

Barre-separateur.png

Publié dans Jeux en écriture

Commenter cet article

pierre 22/08/2012 21:57


Milles merci Charlie ,de ce bel écrin rempli de merveilleux poèmes dédié à cet endroit merveilleux ou il suffit d'être et non de paraître,les sourires ,la gentilesse ,j'imagine aisément
que partir et quitter ce paradis a du être triste.Mes amitiés

Nickyza 03/01/2012 13:11


Que la tristesse engendre parfois des mots magnifiques...tes mots sont sublimes, Charlie, comme d'habitude...


Que la nouvelle année t'apporte douceur et sourires, petits bonheurs de rien du tout mais si chauds au coeur.


Mille bisous en bulles scintillantes.


 

Roselyne 19/12/2011 17:21


Est-ce le hasard ou je ne sais quoi qui m'a fait revenir à ce poème ? Je relis tes mots et je ne peux m'empêcher de penser à une jeune femme qui a décidé de " partir " parce qu'elle n'en pouvait
plus d'exister, parce que personne ne la comprennait plus. Elle a ouvert ses ailes mais il n'y a pas eu de vent léger pour la sauver. Elle a raté sa vie. Elle a raté sa mort. Et j'ai mal pour
elle. Chienne de vie...Je t'embrasse fort.

Cristal 14/10/2011 09:22



Un petit coucou en passant ma belle en espérant que tu vas bien et en te laissant une pluie de bisous






ISA 11/10/2011 18:09



BONJOUR  ma douce Charly


Je viens te souhaiter une bonne fin de journée et te faire de tendres bisous  ISA