MON PERE...

Juste deux mots ce soir...
Un message vers le ciel, peut-être dérisoire...
Mais un peu de blues coule dans mon coeur et s'infiltre...
J'aimerais être gosse et faire encore le pitre
J'aimerais entendre sa voix et entendre son rire
Et croire qu'il peut encore me protéger du pire
J'aimerais qu'il soit là, savoir ce qu'il dirait
Ce qu'il dirait de moi et s'il y redirait
Je laisse aller ma peine
Je la retiens à peine
Parce que j'en ai besoin
Moment qui n'attends rien
Juste pour la mémoire de ce qu'il a donné
Et des espoirs qu'en moi il a un jour posé
Les mots que je dépose sont juste un peu de prose
En un soir comme les autres quand je fais une pause
Ce soir je les partage parce qu'il faut en parler
Pour que ce qui nous lie avec les êtres aimés
Jamais ne soit caché, célé ou ignoré
Et surtout ne crois pas que je sois en faiblesse
Jamais le souvenir de mon père ne me laisse
C'est une immense force qui n'empêche pourtant pas
Le vide, le trou immense qu'il a laissé en moi.
Il ne m'a pas appris le mensonge dans les mots
J'ai eu beaucoup de chance même parti trop tôt
Il est un peu de moi et je lui dois la vie
Ma force je la tiens, je l'ai appris de lui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :