MOUSSAILLON...




Vogue mon bâteau, mon navire, ma galère,
Vogue sur les flots, tes voiles gonflées d'air.
Laisse mon coeur en être commandant à son bord,
Mon âme sera bosco de babord à tribord.
Je s'rais pas flibustier des terres des autres coeurs,
Je serais pas pirate, abordage voleur.
Branle bas équipage, le grand foc est hissé,
Artimon et misaine, les voiles sont parées.
Fouette-moi le vent sur le pont où je trime,
Fais-moi sentir vivant pendant que je m'escrime.
Luttant dans les courants, brave dans la tempête,
Le coeur, mon commandant guidera cette quête.
Tenant le gouvernail, cap sur ma liberté,
Je suis seul maitre à bord, je l'ai toujours été.
Je dois faire les bons choix pour me tenir à flots,
Ne pas laisser la mer me faire prendre l'eau.
Mais si un jour je sombre, si je faisais naufrage,
Si le grain est trop gros, l'ouragan trop en rage,
C'est qu'avec mon bâteau, mon coeur aura sombré...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :